Huiles essentielles & COVID 19

Huiles et COVID 19 : prudence !

Dans un tweet du 14 mars 2020, le ministre de la Santé Olivier Véran a déconseillé de prendre des anti-inflammatoires dans cette période d'exposition au coronavirus. Anti-inflammatoires communément utilisés  pour soulager les symptômes en cas de douleurs et fièvre dans les maux d'hiver.  Au motif qu'ils pourraient aggraver l'infection.

Explications:

"Covid-19 : La prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, ...) pourrait être un facteur d'aggravation de l'infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin", a-t-il posté sur la plateforme.

Certaines huiles essentielles sont anti-inflammatoires, et nous avons donc étudié la question en urgence.


Voici nos recommandations :

1. Par mesure de précaution, n'utilisez vraiment pas d'huile essentielle de Gaulthérie, qui est composée en grande partie de salicylate de méthyle, molécule proche de l'aspirine. Il ne faut pas l'utiliser pendant toute la durée de l'épidémie.
2. Évitez dans la mesure du possible les huiles essentielles contenant en
grande proportion les molécules suivantes : citronnellal, citrals,
chamazulène, beta caryophyllene, germacrène D, acétate de citronellyle.

En voici une liste non exhaustive, mais qui couvre les huiles essentielles
les plus connues :

- Eucalyptus Citronné (citronnellal),
- Combava (citronnellal + acétate de citronellyle),
- Citronnelle de Java (citronnellal),
- Myrte Citronné (citrals (géranial et néral)),
- Lemongrass (citrals),
- Verveines (citrals)
- Mélisse (citrals).
- Achillée Millefeuille (chamazulène + beta-caryophyllene + Germacrène D),
- Tanaisie annuelle (chamazulène),
- Camomille Matricaire (chamazulène),
- Copaïba (beta-caryophyllene),
- Poivre Noir (beta-caryophyllene),
- Ylang Ylang (beta-caryophyllene, Germacrène D),
- Clou de Girofle (beta-caryophyllene),
- Hélichryse de Madagascar (beta-caryophyllene)
- Verge d'Or (Germacrène D)
- Gingembre (Germacrène D, curcumène, zingiberène).
- Katrafay ar- curcumene

Cette liste se veut être la plus complète possible mais elle n'est pas exhaustive.

En cas de doute sur une huile essentielle, nous vous conseillons de prendre toutes les précautions et de ne pas l'utiliser.

Nous souhaitons également préciser que nous nous sommes focalisés sur les huiles essentielles car ce sont les extraits naturels les plus concentrés en molécules actives. 
Du fait de leur infime concentration en molécules aromatiques, les plantes utilisées en tisane, les hydrolats ou les macérats de bourgeons ne sont pas concernés.

Bon courage à chacun d'entre vous pour ces jours difficiles qui nous attendent, restons unis.

 

Sébastien Maréchal

Aromathérapeute 
Au Centre de Médecines Naturelles de Savoie
24 rue du Commandant Joseph Perceval
73000 Chambéry

Retour à l'accueil